Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.



ifcsdance
Merci de vous inscrire ou vous connectez pour voire les liens et les images manquantes et aussi pour ajouter des sujets et des messages
Merci d'agréer

seringue




Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.

Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Belgique, Algerie, etc ........
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Notre nouveau Forum
Sondage
Vous êtes de sexe féminin ou masculin?
- Féminin
64%
 64% [ 1052 ]
- Masculin
36%
 36% [ 587 ]
Total des votes : 1639
Photo humour
Photo humour

Partagez | 
 

 Anesthésie Et Estomac Plein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
youtou-ad
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 2
Points : 116800
Ville d'IFCS : Agadir

MessageSujet: Anesthésie Et Estomac Plein   Lun 15 Sep - 13:03

Anesthésie pour estomac plein




Introduction :




2 types situations de patients :




1. Estomac plein de façon certaine :




• Patients non à jeûn opérés en urgence,

• Traumatisés opérés en urgence,

• Occlusion intestinale,

• Femme enceinte

2. La vacuité gastrique est douteuse ou à risque de Régurgitation :




• Hernie hiatale,

• Obésité,

• Délai de jeûne de 6 à 8 h faussement rassurant

Exemple :

Une nuit, service des urgences, au Maroc…

• A 22h, patient pec au bloc des urgence pour réduction de luxation d’épaule




• Evaluation préopératoire:





  • Pas d’ATCD médicaux, pas d’allergie connue, pas de ttt en cours
  • Dernier repas à midi, non fumeur70 kg, 1,69 m
  • Patient algique (EVA=10)
  • PA = 136/79mmHg, FC= 68bpm, SpO2 = 99%, FR = 20/mn
  • Auscultation cardio-pulmonaire sans particularité
  • Pas de critère d’intubation difficile
  • ASA 1





• Protocole d’anesthésie :





  • Scope – PNI - SpO2
  • Pré oxygénation
  • 200 mg propofol
  • Perte de conscience et apnée
  • Réduction de la luxation
  • Reprise de la VS + toux
  • Vomissement Désaturation à 70%





• Suites opératoires :


  • A 23h30, extubation
  • SpO2 > 95% sous O2 10L/min
  • toux productive et douleur oropharyngée
  • Sortie de SSPI à 2h30
  • Le patient dit avoir bu du jus d’orange dans la soirée
  • Le lendemain
  • toux irritative persistante, t° = 37,3°C, sevrage O2





Rappels physiologique :




vidange gastrique :




• Capacité de l’estomac:


  • 1000 à 1500 ml
  • Jusqu’à 6 l de liquide





• Estomac « plein »:

  • 0.4 ml / kg ou 25 ml




• Évacuation des liquides:


  • Débute en quelques minutes, vitesse exponentielle
  • Liquides non caloriques:1/2 vie d’évacuation ≈ 10 min
  • Liquides clairs sucrés: vidange ≈ 90 min
  • Liquides non clairs = solides





• Évacuation des solides:


  • Temps de latence ≈ 1h
  • Profil de vidange linéaire
  • Vitesse liée à la densité calorique du repas
  • 50% des solides vidangés en 2h


D’où les recommandations actuelles : en chirurgie programmée adulte


  • Jeûne de 6h pour les solides (repas léger)Jeûne de 6h pour les liquides non clair (lait, jus de fruits avec pulpe, boissons gazeuses)


  • Ni alcool ni tabac;



  • Apports de liquides clairs sucrés (jusqu’à 400ml) eau, thé et café sucrés sans lait, jus de fruits sans pulpe jusqu’à 2h avant l’intervention.



  • Maintien des règles plus strictes, voire allongement de la période de jeûne pour les patients ayant un ralentissement de la vidange gastrique





Facteurs de risque d’inhalation

Trois (03) conditions

1. Volume gastrique suffisant : > 0.4ml / kg ou 25 ml :

la vidange gastrique :

• Contenu du repas.

• Douleur, stress.

• Affections digestives: obstacle, hypersécrétion.

• Affections neurologiques: tétraplégie, paraplégie

• Pathologies endocriniennes: diabète avec gastroparésie, hypothyroïdie.

• Grossesse.

• Médicaments ralentisseurs du transit.




2. Présence d’un reflux gastro- oesophagien :


  • Pression intra gastrique > Pression sphincter inf œsophage PIG > PSIO






  • PIG augmentée:


- Postprandial

- Toux, vomissements

- Occlusion

- Insufflation de gaz

- Grossesse, diabète

- PSIO diminuée

- Sonde gastrique

- Hernie hiatale

- Grossesse

- médicaments




3. Absence de protection des VAS

• MORPHINIQUES AVANT L’induction.

• Troubles de la conscience.



Consultation d’anesthésie :




• Facteurs de risque d’inhalation

• Signes prédictifs d’intubation difficile

• Signes prédictifs de ventilation difficile

• Signes prédictifs de NVPO: score d’Apfel

Avant l’induction : vacuité gastrique :




• Plus l’estomac est vide, plus le volume du liquide inhalé sera faible.

• Technique


  • Vidange gastrique : sonde à double lumière



  • Accélérateur transit : métoclopramide (NON), érythromycine)


• Ne pas oublier neutralisation


  • Citrate sodium 0,3 molaire (15 ml)



  • Cimétidine (200 mg) + citrate de sodium



  • délai d’action : 10 minutes



  • durée d’action : 2-3 heures





Induction anesthésique :

• Préalable


  • Évaluation clinique, critères d’intubation difficile



  • Bilan biologique et réanimation initiale



  • Anti-acide



  • Vacuité gastrique


• Privilégier ALR


  • Chirurgie orthopédique périphérique



  • OPH



  • Césarienne


• AG pour le reste

Pré oxygénation : en pratique




• Ventilation spontanée 3 min, FiO2 = 1,0


  • Hamilton et coll. Anesthesiology 1955;16:861-7


• Circuit machine (pas accessoire), étanche

• Monitorage


  • FteCO2 (étanchéité)



  • FteO2 (>90%)



  • Vt


Pré oxygénation : adjuvants

• Proclive versus décubitus dorsal

• Avec ou sans PEP

• VS avec ou sans AI


  • En cours d’évaluation mais des 1ers résultats semblent bénéfiques





La Manoeuvre de Sellick :

• But


  • prévenir l’inhalation du contenu gastrique lors de l’induction en
    augmentant la pression du sphincter supérieur de l’oesophage


• Limite


  • Pas d’étude clinique solide démontrant son efficacité


Morphinique avant l’intubation ?

• Contre


  • Effet émétisant, ↑fréquence des vomissements



  • Augmentation de la durée d’apnée


• Pour

Augmentation de la réponse hémodynamique à l’intubation

Eclampsie


  • HTIC



  • Augmentation de la qualité des conditions d’intubation





Quel curare ?




• Un délai d’action court (< 60 s)

• D’excellentes ou de bonnes conditions d’intubation dans 100 % des cas

• Une durée d’action brève (reprise VS) Suxaméthonium



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.formation-iade.tk
 
Anesthésie Et Estomac Plein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Estomac lourd
» Nausées et douleurs d'estomac de début de grossesse
» Voyage Scolaire...
» preuve scientifique : dormir sur le bon coté
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie. :: Cours + stages + examen + Anesthésie :: ANESTHÉSIE ET RÉANIMATION :: Anesthésie selon le Terrain-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit