Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.



ifcsdance
Merci de vous inscrire ou vous connectez pour voire les liens et les images manquantes et aussi pour ajouter des sujets et des messages
Merci d'agréer

seringue




Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.

Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Belgique, Algerie, etc ........
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Notre nouveau Forum
Sondage
Vous êtes de sexe féminin ou masculin?
- Féminin
64%
 64% [ 1052 ]
- Masculin
36%
 36% [ 587 ]
Total des votes : 1639
Photo humour
Photo humour

Partagez | 
 

 exposé sur la maladie de l'ASTHME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amina-parisienne
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 2
Points : 126930
Ville d'IFCS : beni-saf

MessageSujet: exposé sur la maladie de l'ASTHME   Dim 2 Mar - 17:53

Définition de l’asthme : Maladie chronique inflammatoire des voies aériennes. Affection caractérisée par une dyspnée paroxystique à prédominance expiratoire. Elle est due à une sténose bronchiolaire par spasme de la musculature lisse des bronchioles ainsi que par œdème et hypersécrétion de la muqueuse bronchique. Elle est la conséquence d’une hyperréactivité bronchique à des stimuli divers.

Etiologie :
Les médecins savent que certains éléments rendent une personne plus susceptible de devenir asthmatique :
 Antécédent familiaux : si certains membres de votre famille souffrent d’une affection allergique comme l’asthme, le rhume des foins (rhinite allergique) ou l’eczéma, vous être plus susceptible de devenir asthmatique.
 Pollution atmosphérique intérieure et extérieur : les résultats de certaines recherches démontrent que les personnes qui demeurent à proximité des artères principales et d’autres endroits pollués sont plus susceptibles de devenir asthmatique. De plus, les enfants qui grandissent dans une maison ou les moisissures et la poussière sont présentes peuvent être plus susceptibles de devenir asthmatique.
 Exposition en milieu de travail (asthme lié au travail) : les personnes qui occupent certains emplois peuvent devenir asthmatiques en raison des éléments du milieu de travail.  En voici quelques exemples :
 Les travailleurs de laboratoire peuvent devenir asthmatiques en raison de la présence d’animaux de laboratoire  (rats, souris, cobayes)
 Les peintres au pistolet peuvent devenir asthmatiques en raison de présence d’iso cyanates
 Les manutentionnaires de grains peuvent devenir asthmatiques en raison de la présence de la poussière de grain.
 Les préposés à la transformation du crabe peuvent devenir asthmatiques en raison de la présence de la poussière de crabe.
Signes et symptomes de l’asthme :
Chaque personne atteinte d’asthme présente différents signes et symptômes. En plus, les symptômes d’asthme peuvent changer d’un jour à  l’autre, selon les circonstances. Les personnes atteintes d’asthme présentent d’habitude l’un ou plusieurs des symptômes suivants :
 Respiration sifflante.
 Oppression thoracique.
 Toux.
 Essoufflement.
 Teint pale et gris, transpiration
 Lèvres et lits d’ongles bleus.
 Grande fatigue, léthargie.
 Narines arrondies.
 Perte de connaissance (évanouissement)

Arguments diagnostics et examens complémentaires :
• Interrogatoire : déroulement de la crise, absence de gènes entre les crises, antécédent.
• Radiographie : thorax distendu, coupole aplatie.
• Exploration fonctionnelle respiratoire.
• Biologie : numération formule sanguine.
Complications :
• Asthme instable.
• Pneumothorax.
• Insuffisance respiratoire chronique.
Traitements :
• Bronchodilatateur.
• Corticothérapie : traitement de fond pour l'inflammation.
• Contrôle des facteurs favorisants : allergie, tabac, pollution, foyer infectieux.
L’asthme ne peut pas être guéri, mais ses symptômes peuvent  être soulagés. Une personne atteinte d’asthme bien traité devrait être en mesure de vivre une vie active et presque libre de symptômes  

Rôle Infirmier :
La personne arrive en état de crise. On est en état d’urgence :

On prépare le matériel :
On s’assure pour cela que le matériel d’urgence est complet et fonctionnel (chariot d’urgence, matériel à oxygénothérapie, matériel à aérosolthérapie, matériel d’aspiration, nécessaire à perfusion, saturomètre en plus du tensiomètre).
On accueille le patient. Le plus souvent il va avoir une dyspnée expiratoire sifflante, une pâleur, une cyanose, expectoration, troubles de la conscience (agitation ou somnolence due à l’hypercapnie), des troubles de la parole (a vérifier).
Il faut le rassurer.
On peut ensuite l’installer en position demi-assise.
On procède ensuite au recueil de données.
Il faut absolument vérifier les constantes (état de conscience, tension, rythme cardiaque et respiratoire, surveillance des signes cliniques comme la respiration abdominale ou une cyanose, régler les alarmes des scopes et saturomètres).
Il est tout aussi important de rassurer la famille comme le patient.
En fonction de l’état du patient on peut ou non la laisser entrer dans la chambre.
 Actions Infirmières sur prescription médicale :
Mise en place et surveillance de l’oxygénothérapie
Prélèvement des gaz du sang
Administration immédiate des traitements par nébulisation (aérosols). La particularité de l’aérosol des patients asthmatiques est qu’il est branché sur l’oxygène et non sur l’air comme les patients BPCO (broncho pneumopathie chronique obstructive)  et ce afin de ne pas arrêter, l’oxygène. On administre des bronchodilatateurs et corticoïdes.
Peak Flow (durant toute l’hospitalisation). Un patient asthmatique en a déjà normalement un. Cela permet de prédire une crise dans les 24h (diminution du débit). Il est très important de noter les résultats de ce test.
 Actions Infirmières du rôle propre :

Surveillance de l’évolution de la crise avec la surveillance des paramètres vitaux, de la fonction respiratoire et de l’état de conscience. Si la crise ne cède pas il faut immédiatement a référer au médecin afin d’adapter le traitement.
Surveillance des effets secondaires du traitement (nervosité, tremblements, tachycardie, NVS, irritation locale, toux, candidose,…).
A distance de la crise et en vue de la sortie :
L’infirmière joue un rôle essentiel dans l’éducation et la prévention avec le patient asthmatique.
 Il faut vérifier les connaissances du patient sur sa maladie et son traitement.
 Pour une première crise d’asthme il faut expliquer au patient les différents modes d’administration des traitements et sa maladie.
 Il faut aussi donner des conseils sur l’hygiène de vie :

• Traitement préventif de la crise d'asthme (en aérosols doseurs le plus souvent) à suivre scrupuleusement
• Supprimer le ou les allergènes pour éviter les crises d'asthme allergique : lutter contre les acariens de la poussière de maison (supprimer moquette et tentures, passer l'aspirateur tous les jours en portant un masque), ainsi que les phanères d'animaux, moisissures, pots de fleurs, produits ménagers sous forme d'aérosols, cosmétiques allergisants.
• Eliminer : matelas de laine, oreillers en duvet, édredons.
•  Aérer la literie chaque jour au soleil (si cela est possible).
• Retirer les climatiseurs et humidificateurs (favorisent la prolifération des bactéries et moisissures).
• Ne pas fumer !! Eviter les odeurs de cigarette, de peinture, vernis.
• Alimentation équilibrée (choisir des aliments sans colorants ni additifs car allergisants
• Pratiquer une activité physique régulière, non violente (marche, natation)
• Préférer les climats secs et chauds, loin des pollutions industrielles
•  Eviter le travail du bois
•  Lors des pics polliniques : éviter les promenades en campagne
•  Eviter l'automédication et prendre uniquement le traitement prescrit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
exposé sur la maladie de l'ASTHME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La maladie à laisser place à des tocs et bientot l'engoisse
» L’asthme, maladie multiforme se soigner avec l homéhopathie
» Asthme reconnu en maladie professionnelle
» la maladie génétique de ma fille !
» Maladie Méconnue : Déficit ALPHA1 ANTITRYPSINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie. :: Cours + stages + examen + Polyvalents :: Pathologies :: Phathologies médicales-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit