Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.



ifcsdance
Merci de vous inscrire ou vous connectez pour voire les liens et les images manquantes et aussi pour ajouter des sujets et des messages
Merci d'agréer

seringue




Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.

Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Belgique, Algerie, etc ........
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Notre nouveau Forum
Sondage
Vous êtes de sexe féminin ou masculin?
- Féminin
64%
 64% [ 1052 ]
- Masculin
36%
 36% [ 587 ]
Total des votes : 1639
Photo humour
Photo humour

Partagez | 
 

  Hernies inguinales, scrotales, ombilicales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oussama
Admin
Admin
avatar

Cheval
Messages : 366
Points : 293920
Age : 27
Ville d'IFCS : Marrakech

MessageSujet: Hernies inguinales, scrotales, ombilicales    Sam 4 Déc - 14:59

Hernies inguinales, scrotales, ombilicales

1. Définitions

Hernie : Déplacement d’un organe ou d’une partie d’un organe hors de sa cavité naturelle.

Hernie Inguinale : Passaged’une partie du contenu de l’abdomen à travers l’orifice inguinalnaturel de la paroi abdominale (l’orifice inguinal ne laissenormalement passer que le cordon spermatique chez l’homme et leligament rond chez la femme, ligament suspenseur de l’utérus)

Hernie Scrotale :
Passage d’une partie du contenu de l’abdomen à travers l’orificeinguinal. Le tout descend dans les bourses (le scrotum étantl’enveloppe cutanée entourant les testicules)

Hernie Ombilicale : Passage d’une partie du contenu de l’abdomen (souvent une portion d’intestin) à travers l’anneau ombilicale.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]2. Causes


  • Congénitales
  • Acquises des suites d’un affaiblissement de la paroi musculaireabdominale, d’une hyperpression abdominale (port de charges lourdes),d’obésité (surtout pour les hernies ombilicales)
3. Risques


  • L’augmentation du volume de la hernie est inéluctable. Au finalcela entraîne une gêne locale qui peut être relativement invalidante.
  • L’étranglement herniaire est le risque le plus grave. Il estirréductible et douloureux et crée alors une occlusion aigue parstrangulation. S’en suit une ischémie pouvant provoquer une nécroseintestinale voire aller jusqu’à la perforation. Il s’agit là d’uneurgence chirurgicale.
4. Soins infirmiers pré-opératoires


  1. Recueil de données : Antécédents (éthylisme, tabagisme, pathologies associées…)
  2. Bilan sanguin : Prescrit par le médecinanesthésiste lors de la consultation (en règle générale uniquementGroupes et ACI sauf en cas d’antécédents particuliers)
  3. Examens complémentaires : aucun sauf antécédents particuliers
  4. Explication de l'intervention : Heure de prémédication, Passage en salle de réveil, Perfusions, Antalgiques…)
  5. Préparation locale : Douche pré-op à la bétadine scrub, dépilation abdominale et short
  6. Le jour de l'intervention : Constantes de référence, douche bétadine, mettre chemise hôpital, mettre bas de contention, donner prémédication
5. Soins infirmiers post-opératoires

5.1. Appareillage en retour de bloc :


  • Réa / VVP
  • Pansement local ou coelioscopie (3 petits pansements ou inguinal ou ombilical)
  • O2 aux lunettes nasales
  • SAD en cas de hernie inguinale bilatérale
  • Bas de contention
5.2. Surveillance post-op immédiate :

Retour de bloc, surveillance horaire les 6 premières heures puis toutes les deux heures.

  • Surveillance conscience
  • Risque hémorragique : Pouls, TA, Coloration, diurèse, pansement
  • Risque respiratoire et sédation (les patients remontent très rapidement dans les services et sont souvent peu réveillés)
  • Risque douleur : Evaluation douleur, horaires antalgiques
  • Surveillance de reprise de la diurèse car risque de rétention aiguepost-opératoire : surveiller l’absence de douleur au niveau du basventre et l’absence de globe urinaire
5.3. Surveillance post-opératoire à distance :


  • Lever précoce à J1 pour limiter le risque thrombo-embolique voir J0si les patients ont du mal à uriner au lit et sont suffisammentréveillés.


  • La réalimentation a lieu rapidement. Le soir de l’intervention lespatients peuvent soit avoir un BBC (Boisson Bouillon Compote) soit unealimentation légère six heures minimum après extubation.


  • Surveillance de la reprise du transit.


  • Rincer la VVP et administrer les antalgiques per-os.


  • Faire mettre un slip au patient pour éviter que l’hématome ne descende dans les bourses et ne crée une douleur significative.


  • Départ à J1 ou J2 en fonction du patient.

______________________________________________________________




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ForumInfirmier.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.foruminfirmier.com
IP
Modératrice
Modératrice
avatar

Messages : 64
Points : 242530
Ville d'IFCS : tetouan

MessageSujet: Re: Hernies inguinales, scrotales, ombilicales    Lun 17 Jan - 11:25

bravo et merci C simple et impotant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hernies inguinales, scrotales, ombilicales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je souffre d'une hernie discale très délicate à opérer
» Soulager les douleurs musculaires, tendineuses et articulaires avec les huiles essentielles.
» Fiche naturo: Hernie discale et cervicale
» Thérapie du colon: Nettoyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie. :: Cours + stages + examen + Polyvalents :: Pathologies :: Phathologies chirurgicales-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit