Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.



ifcsdance
Merci de vous inscrire ou vous connectez pour voire les liens et les images manquantes et aussi pour ajouter des sujets et des messages
Merci d'agréer

seringue




Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie.

Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Belgique, Algerie, etc ........
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Notre nouveau Forum
Sondage
Vous êtes de sexe féminin ou masculin?
- Féminin
64%
 64% [ 1052 ]
- Masculin
36%
 36% [ 587 ]
Total des votes : 1639
Photo humour
Photo humour

Partagez | 
 

 Ascaridiose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Latifa
Membre actif
Membre actif
avatar

Messages : 25
Points : 250594
Ville d'IFCS : meknes

MessageSujet: Ascaridiose   Lun 25 Oct - 20:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ascaridiose

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I. Définition, généralités:

Parasitose intestinale la plus fréquente dans le monde, l’ascaridiose est causée par un ver rond, Ascaris lumbricoïdes.

Lacontamination se fait par ingestion d'oeufs d'ascaris contenus dans del'eau souillée ou des crudités. Les oeufs passent ensuite par le poumonavant d'être dégluti d'où la fièvre et la toux puis des douleursabdominales éventuelles, émission de vers dans les selles ou par
vomissements.

C'est un ver rond strié de la classe des nématodes pouvant atteindre 15 cm. Surtout dans les régions rurales.

II. Morphologie:

A. Adulte:

* Ver blanc rosé, élastique
* Bouche avec 3 lèvres coupantes
* Organisation interne du type polymyaire à grandes cellules musculaires


* La mâle est long de 15-20 cm, d’un diamètre de .3 cm, extrémité postérieure en crosse,
2 spicules brunâtres,

* La femelle de 20-25 cm, d’un diamètre 0.5 cm, extrémité postérieure rectiligne, vulve ventrale au 1/3 antérieur

B. Oeuf:

*Ovoïde, double coque, l'externe est brune et mamelonnée, l'interne est lisse et jaunâtre, non embryonné à la ponte
* Dimensions: 50-70 μm x 45-50 μm
* Fréquence des oeufs atypiques et non fécondés

III. Cycle évolutif:

* C’est un cycle direct. L’hôte définitif est l’homme,

*Vers adultes dans l'intestin grêle, se nourrissent du chyle intestinal,puis élimination fécale des oeufs (environ 200 000 /femelle/jour). Lamaturation des oeufs se fait dans le milieu extérieur en 2 à 6 semainesselon les conditions. La contamination orale se fait par ingestiond'oeufs

* Libération des oeufs dans l'intestin et migrationlarvaire transviscérale: traversée de la muqueuse intestinale, et sedirigent vers le système porte et passage par le foie (atteint en 3-4jours).

* Passage par le coeur droit puis le poumon et traversée de la paroi des alvéoles pulmonaires atteintes en 8 jours,

* Mutation des oeufs et remontée de l'arbre respiratoire, le pharynx puis
déglutition et arrivée vers le tube digestif;

* Il s'agit d'une migration entéro-pulmonaire

* Stade adulte obtenu en 2 -3 mois

* Durée de vie: 12 -18 mois;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

IV. Epidémiologie:

*L’ascaridiose a pour réservoir de parasite est l’homme, cosmopolite,endémique dans les pays chauds et humides du tiers monde (cause demortalité infantile), la prévalence peut atteindre 70 % des enfants.

* La prévalence mondiale hors Europe: 22% en 1987
* La prévalence en pays tempérés: 1%

*L’embryonnement des oeufs se fait sur le sol et leur survie estprolongée, donc réservoir tellurique, (en zone de forte endémie: 100oeufs / gr de terre)

* Les oeufs sont éliminés par les déjections humaines, donc affection liée au péril fécal
humain,


* La contamination par eau de boisson, mains et crudités souillées par des oeufs embryonnés (maladie des mains sales)
* Résistance des oeufs dans le milieu extérieur:
- 5 ans en présence d'oxygène
- résistance au froid, à la chaleur et aux antiseptiques
- oeufs tués par une forte chaleur, l'ensoleillement direct
* Ingestion de végétaux porteurs d'oeufs ou d'oeufs se trouvant sur les mains sales.
Éclosionde l'oeuf, migration larvaire tissulaire de 3 semaines passant par lespoumons, remontant les bronches, déglutition au carrefour aéro-digestifet migration vers l'intestin, maturation et ponte d'oeufs éliminés dansles selles.
* Maladie grave chez l'enfant et le nourrisson.


V. Clinique:

Lesmanifestations cliniques sont dues à la migration larvaire c’est unephase inconstante. Le début se fait après un intervalle de 3 a 8 joursaprès contamination par une fièvre, une toux, le syndrome de Loeffler,et une dyspnée.

A. Phase d'invasion:

Cette phase correspond au passage pulmonaire des larves. Elle dure de J+2 à J+8.
Sa pathogénie est caractérisée par une action toxique, une action allergique, mécanique, traumatique et bactériologique.
Lesyndrome de Loeffler se compose d’une fièvre, une toux sèche, unedyspnée, des crachats, des manifestations allergiques et une opacitéradiologique transitoire à contours nets.
Le syndrome de Loeffler n’est pathognomonique de l’ascaridiose.
L’examensanguin trouve une hyperéosinophilie (3 000 /mm3 = 3 G/L) avec unevaleur maximale vers le J+21. On peut trouver une hyperleucocytose (10à 20 000 / mm3 = 10 à 20 G/L).

B. phase d'état: État :

Elle est caractérisée surtout par des troubles digestifs à type de nausées et une alternance de constipation et de diarrhées.
Cettesymptomatologie est liée à la présence des adultes dans le tubedigestif. Les signes cliniques dépendent du nombre de vers et destraumatismes causés.

En plus des troubles gastro-intestinaux(transit accéléré, vomissements), il y a apparition de troubles nerveuxà type d’irritabilité, insomnie, sialorrhée nocturne, et desmanifestations
allergiques (prurit, oedème de Quincke).

La spoliation (4 gr/ver) peut entraîner un retard pondéral en cas de forte infestation

C. Évolution:

Descomplications peuvent se produire quel que soit le nombre de vers:migration aberrante, occlusion intestinale, péritonite par perforationet une septicémie secondaire.

VI. Diagnostic:

A. Pendant la phase d'invasion:

1. Diagnostic d'orientation: opacité radiologique, hyperéosinophilie et hyperleucocytose.

2. Diagnostic direct: impossible

3. Diagnostic indirect: possibilité de recherche des anticorps sériques

B. Pendant la phase d'état:

1. Diagnostic d'orientation: détection fortuite par examen du grêle après baryte

2.Diagnostic direct: coprologie met en évidence les oeufscaractéristiques mamelonnés 70 X 40 μm, non embryonné à l'émission,fréquence d'oeufs anormaux. Avec possibilité d'extériorisation de versadultes dans les selles et les vomissements.

3. Diagnostic indirect: inutilisable

VII. Traitement :

Toujours traiter en raison des risques de complications.

A. Médication antiparasitaire:

1. Molécules ascarifuges: sels de Pipérazine Nematorazine®

2. Molécules ascaricides et nématocides:
* Levamisole Solaskil®,
* Pyrantel Combantrin®, utilisable chez la femme enceinte

3. benzimidazolés:
* Flubendazole Fluvermal®,
* Albendazole Zentel® hôpital et DOM TOM,
* Mébendazole Vermox® hôpital.

B. Autre thérapeutique:

La chirurgie est utilisée en cas de complications.

C. Suivi thérapeutique:

La guérison complète est obtenue avec un traitement adapté. La coprologie se fait après 1 mois de traitement.

D. Prophylaxie:

1. Prophylaxie générale:

* Lutte contre le péril fécal,
* Mesures sanitaires,
* Interdiction de l'épandage des engrais humains,
* Hygiène de l'eau
* Traitement de masse envisagé

2. Prophylaxie individuelle:Hygiène des mains, hygiène de l’eau (ébullition), lavage des crudités.

Conclusion

L’ascaridiose est la parasitose la plus fréquente du monde. Elle est en rapport avec le péril fécal.

-Après ingestion orale d’un oeuf mature, la larve traverse la paroi dugrêle, gagne le foie puis les poumons avant de finir d’évoluer dans lalumière de l’intestin grêle.

- Au syndrome de Löffler marquantparfois la phase de migration larvaire, peuvent succéder des troublesnerveux et exceptionnellement des complications chirurgicales.

-Le diagnostic repose sur l’observation d’une hyperéosinophilie, laprésence d’anticorps spécifiques dès le début de l’infestation puisdeux mois après l’émission
d’oeufs dans les selles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
facebook
Nouveau
Nouveau


Messages : 1
Points : 249501
Ville d'IFCS : Marrakech

MessageSujet: Re: Ascaridiose   Mar 26 Oct - 20:35

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HARKOUCHA MOULAY YOUSSEF
Débutant
Débutant


Messages : 5
Points : 255043

MessageSujet: Re: Ascaridiose   Mer 3 Nov - 8:44

merci pour ton sujet latifa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amagour
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 2
Points : 238560
Ville d'IFCS : khemisset

MessageSujet: Re: Ascaridiose   Mer 9 Fév - 21:59

seringue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hachem
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 2
Points : 230660
Ville d'IFCS : errachidia

MessageSujet: Re: Ascaridiose   Lun 26 Mar - 15:15

merci bko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ascaridiose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ascaridiose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum, Cours, Pratique, TD, stage des étudiants infirmiers au Maroc, France, Canada, Algerie. :: Cours + stages + examen + Polyvalents :: Maladies Transmissibles-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit